Jouréne-gros-jeux.jpg

(par Tom)

Ca fait un bon moment que j’en rêvais : faire un compte-rendu d’un événement auquel je n’ai pas participé et ça tombe sur la fameuse Journée Gros Jeux.

Deux possibilités s’offrent à moi : me renseigner pour savoir qui y était, obtenir leur retour, retranscrire tout cela fidèlement, de façon factuelle et sans blagounette, ou raconter l’événement comme j’imagine qu’il s’est passé.

Allez, soyons joueur, on va se tenter un joyeux mix des deux et je vous laisse tirer vos conclusions pour déterminer ce qui est issu de mes fantasmes les plus débridés et ce qui s’est réellement passé dans la salle rurale de Chabanière (et qui restera dans la salle rurale de Chabanière).

Arrivé dès 6h pour profiter de la fraîcheur campagnarde, le président réveille le concierge de la mairie à coups de pied dans sa porte pour obtenir les clefs de la salle. Pas rancunier, le gars lui paye un ballon de rouge et un œuf dur au troquet du coin. Pris dans un débat philosophistico-énologique pour savoir si le CAC 40 s’était appelé Cake 40 cela aurait changé autre chose qu’uniquement notre tour de taille, ils n’ont pas vu l’heure passer et se sont fait remonter les bretelles par les premiers aventuriers qui faisaient le pied de grue devant la porte de la salle.

Ni une ni deux, notre Cowboy national qui a pris des Chocapic dans son bol de houblon ce matin-là vole à travers la salle, une table sous chaque bras, pour tout installer et file enfiler un tablier taille enfant pour jouer avec la dînette du périscolaire. Il en a même oublié de sortir son Doctor Who et proposer du RftG à tout va.

Et c’est parti pour les autres pour une orgie de jeux bien velus et qui sentent les dessous de bras, comme on les aime.

De ce que j’en ai entendu, la chaleur estivale a donné à beaucoup l’envie d’explorer les fonds marins avec Underwater Cities, un jeu dépeint comme le nouveau Terraforming Mars, mais en fait non. Je crois qu’il y avait des jetons, des plateaux et des cartes, comme quoi, ça ressemble quand même pas mal en fait.

Plusieurs moustachus se sont laissés embarquer par Pierre dans une partie du mythique Twilight Imperium, ressorti récemment dans la langue de Kendji Girac pour sa 4e édition. Dodo aurait pu remporter la partie dès le deuxième tour, mais il a préféré faire durer le plaisir jusqu’au bout pour finalement… faire son coming-out et déclarer publiquement qu’il en avait marre de faire semblant de gagner à chaque fois, que ce n’était pas sa vraie nature, que depuis tout petit il a toujours gagné pour ne pas faire de peine à ses plantes vertes, mais que désormais, après avoir revu deux fois la saison 3 de Bas les masques avec Mireille Dumas, il avait décidé de vivre en accord avec lui-même et de laisser gagner ses adversaires. Bon sang, ça a été un choc pour tous mais, l’important c’est d’être soi-même et on n’est pas là pour juger.

Heureusement que Ryann et sa technique du retour vers le futur, n’a pas pu venir car à la table de Tarax, Kaon et Elarian il aurait pu faire s’aligner les étoiles et créer une faille spatio-temporelle susceptible d’annihiler l’univers connu.

Pour ne rien changer, Max a encore été Cylon à Battlestar Galactica et a passé par le sas à la fois ses adversaires et l’autre Cylon. C’est moche,même si on commence à y être habitué.

Profitant de son excursion à l’autre bout de la galaxie, certain ont flairé l’aubaine et en ont profité pour sortir Terraforming Max, euh pardon, Terraforming Mars, dans le secret espoir de ne pas se faire rouler dessus pour une fois.

On m’a également rapporté que Myrdal a erré comme une âme en peine toute la journée, une boîte de Sticky Chamelons à la main à la recherche de joueurs, mais en vain.

Pour être dans le thème du repas du soir, on a vu une rethématisation d’un des derniers jeux à la mode en Clan of Calzonedonia, de même que des parties de Téotiouatruc, le jeu avec des pyramides et des gars avec des plumes partout.

Avant d’attaquer les classiques pizzas, une minute douze de silence a été respectée en l’honneur de notre bien aimé secrétaire qui pour des raisons indépendantes de sa volonté n’a pas pu se rendre à cette mémorable journée. Certains ont discrètement écrasé une larme, mais la plupart étaient roulés en boule par terre et débitaient des paroles incohérentes.

Max, totalement imperméable à cette manifestation spontanée, en a profité pour faire main basse sur toutes les olives noires et rondelles de fromage de chèvre des pizzas, car quoi qu’il en dise, il en raffole. Mickey lui en a voulu à mort car sur les pizzas, il n’y a que les olives qu’il peut manger.

Ce n’était pas trop grave dans l’ensemble car Hebus avait prévu le coup et ramené 2 semi-remorques de madeleines et petits-beurre maison marqués aux initiales de chaque participant.

Toujours à la mémoire de notre décidément fort sympathique et bien bâti secrétaire, toute la fin de soirée s’est faite sur des jeux coop où tout le monde a gagné et était content car ça booste bien les stats ce genre de jeux, mine de rien.

Retrouvez les photos de cette magnifique journée dans nos albums photos.

Notez que celles prises quand tout le monde pleurait et plus si affinité ont été retirées par respect pour les familles.

Voici comment selon moi s’est passé cette sympathique Journée Gros Jeux avec tous ces gens fort sympathiques.

Pour le Pique-Nique Famille, j’y étais, alors on va se contenter des faits objectifs.

Arrivés en fin de matinée au pied du château d’eau de Parilly une joyeuse petite troupe y a étendu ses couvertures et draps pour y étaler force victuailles et boissons : de la salade de lentille qui déchire, de tomates/feta qui tâche, du melon à foison, du cake (40), de la brioche et du gâteau, il y a en avait pour tout le monde et tous les goûts, voire plus. Les mômes se sont défoulés dans la toile d’araignée géante juste à côté toute la journée et ont laissé une paix royale aux grands venus papoter et taper le carton sur la vieille table en bois d’à côté.

Ça a pas mal joué dans l’après-midi, on a vu du Linq et Codenames et leurs improbables rapprochements, Shadow Amsterdam, le nouveau Dixit/Mysterium en temps réel qui te met une belle pression, un Crazy Kick, le Ligretto en équipe avec sa part d’exubérance, de jubilation et de mauvaise foi, comme il se doit. Sans oublier du Sushi Go et Skull&Roses pour clôturer le bal.

Notre cher Cowboy ayant été retenu par une sombre et lugubre affaire de dérangement intestinale que la décence m’interdit de développer, son fan club en claquettes-chaussettes a observé une minute treize (soit une seconde de plus que pour notre inestimable secrétaire) d’écoute de musique folklorique bavaroise en son honneur.

Mis à part ce petit interlude pittoresque, une bien belle et chaude journée avec toujours autant de gens fort sympathiques.

14 commentaires

  • Tom - 28 juillet 2019

    La véracité de cet article est garantie 12 ans, pièces et main d’œuvre. :good:

  • Cowboy Georges - 28 juillet 2019

    Et les images ? Elles sont garanties les images ? :D

    Cowboy Georges - 29 juillet 2019

    Je viens de jeter un oeil, je vois absolument pas ce que c’était sensé rendre, du coup je touche à rien.

    Nem - 29 juillet 2019

    Encore un CR génial ! Merci !! Très cher bien aimés membres du CA qu’attendez vous pour introduire une remise de prix récompensant les CR les plus drôles, détaillés, loufoques… ?

    Tom - 31 juillet 2019

    On y avait pensé il y a un bon moment pour les titres de CR les plus originaux/rigolos. :good:

  • Tom - 29 juillet 2019

    Il y a visiblement un petit sushi de mise en page. Pourtant, ça passait nickel hier soir sur mon PC… Je corrigerai quand j’aurai un moment.

    Tom - 29 juillet 2019

    C’est réparé ma bonne dame. Par contre, j’ai dû changer également le joint de culasse et la pompe à eau. Je vous laisse voir avec mon trésorier pour la facture. :ange:

    Cowboy Georges - 29 juillet 2019

    Euh … quand t’as une crevaison, tu vires la roue crevée et tu roules sur 3 roues ? :D Nan parce que là, tu n’as pas « réparé », tu as juste viré les images :D

    Tom - 29 juillet 2019

    J’fais c’que j’peux avec mes p’tits bras ! :lol:

  • Dooophy - 29 juillet 2019

    Avec des bons CR comme ça, tu vas finir par te faire bannir des rencontres collectives pour que l’on continu de (à ?) profiter de cette agréable verve.
    Merci pour ce CR

  • Chienjaune - 29 juillet 2019

    Merci mon bon Tom pour cet excellent CR, qui rachète un peu ton absence imprévue et fautive ! :D

    Tom - 30 juillet 2019

    Merci les cocos, mais ce n’est pas parce que vous êtes bien gentils et polis comme ça que je vous épargnerai sur le prochain CR. :lol:

  • remy - 30 juillet 2019

    très très bon ce CR, bravo !!

  • tarax - 30 juillet 2019

    effectivement la ligue des modificateur temporelle a encore eu du retard :scratch: , mais trembler le jour ou nous réussirons :help: le temps seras modifier a jamais signé le boss de la ligue un certain T…
    sinon super CR ou j ai bien rigoler :lol:

Join the conversation