soiree_mondaine_homard_caviar.jpg

L’information nous vient de nos confrères de Ludipart qui ont dans leur dernier numéro révélé un nouveau scandale dans le cercle très fermé des associations ludiques, un monde méconnu du grand public principalement peuplé de trentenaires mal rasés à lunettes, mais fort sympathiques au demeurant, parait-il.

C’est après des mois d’enquêtes que les reporters de Ludipart ont réussi à mettre à jour le train de vie fastueux des membres d’une association lyonnaise.

Les faits

Shame! … Shame! … Shame! …

Son président avait coutume de se servir dans la caisse de l’association, avec la complicité du trésorier, pour offrir aux membres du CA de fastueux diners avec au menu homard, champagne et kickstarters à gogo.

Les membres de l’association réclament la démission du CA après ces scandaleuses révélations, surtout depuis qu’il a été annoncé que la cotisation annuelle allait passer de 10 à 100€. Mais toujours gratuit pour les filles et les membres du CA.

Interrogé par nos journalistes, le secrétaire, visiblement encore en état d’ébriété avancé, a confirmé qu’il était en effet scandaleux de faire de telles révélations et que de toute façon, il était intolérant au champagne et que ce n’était pas lui qui avait assassiné le colonel Moutarde avec le chandelier dans la bibliothèque.

De ses divagations, notre équipe envoyée au somptueux siège de l’association a quand même pu tirer quelques informations sur ce qu’il se raconte dans ces soirées mondaines.

Prochains scandales

Afin d’éviter la foule et le qu’en-dira-t-on, les membres VIP de l’association se retrouveront au parc de Parilly le 21 juillet pour un Pique-Nique Famille où, si le scandale n’avait pas éclaté, nul doute que cela aurait encore été une débauche de victuailles (entre autres).

Les membres faisant désormais profil bas se retrouveront fin Août dans une boutique ou un bar ludique lyonnais. Nos reporters n’ont pas réussi à en connaître la date ni le lieu exact, mais ils vous en tiendront informés sous peu.

Affaires à suivre

Animation 27/09/2019

Afin de redorer son blason, l’association participera à Enquête à Chabanière, une sympathique soirée organisée par la communauté de communes. Quand ils ont su que le repas préparé par un chef étoilé était à nouveau offert, plusieurs volontaires sont sortis des rangs pour animer cette soirée. Le nombre d’animateurs semble suffisant, mais la liste des jeux n’est pas encore totalement figée.

Il semblerait que les Aventuriers du Rhône partagent leur goût pour le luxe et la débauche avec une autre association, le Dernier Des Traîtres. Ils prévoient de se rencontrer dans un luxueux palace en octobre prochain sous couvert d’une simple soirée ludique, mais ici à la rédaction, peu sont dupes.

Non content de festoyer de façon ostentatoire sur les deniers de l’association, le CA compte remettre ça en novembre avec tous les membres, pour faire bonne figure, non pas le temps d’une simple soirée, mais pendant 24h ! Officiellement, ce sera pizzas pour tout le monde (et en plus les membres devront chacun la payer, une honte !). La direction de la salle de réception ayant fait précédemment part de quelques oublis, une attention toute particulière sera faite à la propreté des lieux en partant. Sans doute pour que nos journalistes ne trouvent aucune preuve répréhensible de ces soirées d’orgie…

Le président de cette association, une fois repu, voit loin. Pour le Noël des Aventuriers, il a demandé à ce que l’on réserve des jeux en bois géants pour amuser petits et grands pendant qu’il sirotera son verre de champagne tranquillou.

Enquêtes à suivre

Si la justice ne fait pas interdire cette association (de malfaiteurs) d’ici là, elle organisera le classique Tournoi de début d’année le 25 janvier 2020. Format multi-jeux comme l’an dernier ou sur un seul jeu, cela reste à définir.

Toujours pour entretenir le mythe d’une association sobre qui maitrise ses dépenses en terme de logement et de nourriture, le même gite que cette année sera réservé pour le Week-End Famille, du 13/14 juin 2020. Pour l’instant seul le grand gite est réservé, mais si le nombre de participant le permet (et qu’il est toujours disponible), le petit gite pourra être également réservé.

Pour extorquer des cotisations à ses adhérents, le trésorier est très… persuasif, par contre pour fournir la carte de membre donnant droit à des réductions dans les boutiques lyonnaises, il faut savoir s’armer de patience. Le trésorier a argué que l’association avait beaucoup de frais (de bouche ?) cette année et que ce serait plus écologique de dématérialiser les cartes, mais cet argument ne semble pas avoir convaincu grand monde. Devant la grogne générale et par des représailles, le président a ordonné que de nouvelles cartes soient fabriquées.

Nul doute que nous n’en sommes qu’aux prémisses des révélations sur les dessous (affriolants) de cette association, qui sous couvert de faire découvrir et de rassembler autour du jeu, tombe comme tant d’autres avant elle dans les travers qu’offrent l’argent facile.


Ce compte rendu est une version revisitée du compte rendu officiel disponible en cliquant ici.

Les membres du Bureau des Aventuriers du Rhône

11 commentaires

Join the conversation