coronavirus.jpg

En ces temps de contestation et de pandémie, avec les camarades du syndicat des AdR ont s’est dit qu’on n’allait pas se laisser abattre, crénon d’vindiou. Pour cela on s’est toutes et tous laissés pousser la moustache pour être dans le thème. Quoi de mieux qu’un tournoi de pétanque autour d’un bon barbecue pour fédérer la base ?

L’idée était bonne, mais la graisse des saucisses aurait tâché nos beaux gilets jaunes. Manger avec un masque chirurgical, c’est pas vraiment facile. Et puis franchement, le gilet jaune, c’est joli, ça va avec tout, mais ça ne tient pas très chaud… Même près du feu de palettes. Alors du coup, on s’est dit qu’on allait faire un tournoi multi-tables de Pandemic Legacy. En plus c’est coop, ça aurait plus au secrétaire.

Pareil, l’idée était bonne, mais le secrétaire général (c’est lui qui a la moustache la plus fournie pour montrer que c’est lui le chef) a fait remarquer à juste titre que ça pourrait prêter à confusion et faire fuir les camarades joueurs. Faute de mieux, on s’est fait un tournoi multi-jeux. Bien nous en a pris car comme ça on a montré au patronat que même si on était au chaud, on lâche rien. Ça montre aussi au Coronavirus que même s’il fait de la bonne bière, on lâche rien.

Le plan d’action

Les jeux du tournoi AdR 2020

On avait donc au menu :

  • Wild Space, le dernier jeu des camarades Ketchup Games, qui sponsorisent depuis plusieurs années nos barbecues.
  • Rumble Nations, un jeu de majorité (mais pas présidentielle,encore heureux).
  • Conspiracy, un jeu avec des « Sénateurs qui se touchent » parait-il.
  • Jetpack Joyride, un jeu léger avec des scientifiques dans un labo qui cherchent un vaccins même si s’est pas le thème du jeu.
  • It’s Wonderful World qui sent bon la propagande gouvernementale, on nous la fait pas à nous.
 

Une fois tous les syndiqués et sympathisants présents (et c’est pas forcément facile de sortir tout le monde du lit, car faut de l’entraînement pour se lever aux aurores de 9h), les leaders charismatiques du mouvement ont pu expliquer le plan d’action de la manifestation. Clair, rapide, pas plus d’une heure. Les plus perspicaces ont fait remarquer qu’il y avait du niveau. On citera Frédo, spécialiste épidémiologique, qui concluait « j’aurai peut être mieux fait de rejoindre la manifestation HABA ».

C’est la luuuuutte … !

Les lots du tournoi AdR 2020

Au top départ, tout le monde est parti à la chasse aux points (de victoire). A croire que la réforme était déjà passée par là car le décompte s’est fait sur la totalité des cinq jeux et non sur les 3 meilleurs comme une partie de la base l’avait exigé. Par chance, l’âge pivot ayant été retiré, tout le monde a pu profiter pleinement de la journée quelque soit le montant de la cotisation pour adhérer.

Réforme ou pas, le résultat fût plutôt équilibré : anciens comme nouveaux membres syndicalistes avaient manifestement leurs chances. @caro8 remporta le gros de la cagnotte de soutient. Elle fût suivie de près par notre cher président et l’un de ses fidèles représentant syndicaliste. A cela, on adjoint deux profils types représentatifs des impactés de la réforme et on fait la une du journal local.

 

Après intervention des forces de l’ordre pour le comptage officiel, le résultat complet a été confisqué comme pièce à conviction et classifié. Un syndicaliste chevronné, petit et teigneux a néanmoins été repêcher avant dispersion les comptages syndicaux. Un malandrin avait tenté de le faire disparaître discrètement dans une poubelle. D’aucun suspecte un sympathisant du mouvement HABA d’avoir perpétré le coup.

Une belle brochette de manifestants

Retrouvez toutes les photos de cet évènement dans nos albums photos.

8 commentaires

Join the conversation