inis.jpg

4 Participant·e·s :

1 Gagnant·e :

inis.jpg

Lundi soir on a joué à Inis, un jeu de conquête de territoire dans l’univers des Celtes.

Annabelle et Alban découvrent le jeu, donc on passe d’abord par la case explication. Guillaume est pourtant pressé d’en découdre, mais heureusement un peu de bière et de cookies (il m’a forcé à en faire) et il redevient doux comme un agneau.

Le jeton Brenn, objet de toutes les convoitises.

Alban est le Brenn (premier joueur) pour ce début de partie. Il a le privilège de choisir quelle territoire abritera la capitale, et il décide de la placer sur les portes de Tir na Nog, qui a la particularité de faire piocher des cartes récits épiques tout en perdant des clans pendant la phase d’assemblée. Cette capitale va devenir rapidement la place tournante de la partie mais j’y reviens.

Les deux premiers tours sont assez calmes. Guillaume rajoute des clans un peu partout et Alban construit deux citadelles sur la capitale pour assoir son emprise sur celle-ci. Annabelle est ensuite la première à passer à l’offensive et déclenche un joli combo pour calmer les ardeurs du bon Guillaume et récupérer un jeton exploit. Ça n’empêche pas ce dernier de prétendre à la victoire (en squattant 6 sanctuaires, fidèle à lui-même), suivi d’Alban (en contrôlant 6 clans adverse). La situation semble déjà perdue… Mais je réussi à m’échapper de l’emprise d’Alban qui perd ainsi sa condition de victoire. Ce dernier s’occupe de dégager Guillaume d’un sanctuaire et nous voilà finalement reparti pour un tour. On est pas passé loin d’une victoire rapide.

La capitale avant le bain de sang

Les tours suivants vont voir une agglutination de clans au sein de la capitale. En effet la contrôler permet d’être Brenn, ce qui en plus d’être extrêmement badass permet de gagner en cas d’égalité. Guillaume (dans sa grande bonté) y organise une fête pour nous prémunir de toutes violences. Mais c’est raté, car Alban déclenche une guerre le coup suivant (une sombre histoire de pied écrasé pendant le bal). Ceux qui le peuvent se réfugient dans les citadelles puis la boucherie commence… Au petit matin c’est Guillaume qui sort victorieux de la bataille et devient le nouveau Brenn.

Au début du tour suivant Annabelle n’a pas froid aux yeux et prend un jeton prétendant, nous montrant par la même occasion qu’elle remplit deux conditions de victoire. Désormais il faut réussir à la contrer. J’ai ce qu’il faut en main mais je décide de temporiser… Trop peut-être car entre temps elle conforte ses positions. Une nouvelle guerre meurtrière éclate sur la capitale mais en se réfugiant dans les citadelles un clan d’annabelle survit. Alban tente un dernier coup, envahir massivement le territoire du Val perdu pour prendre le contrôle des autres clans et provoquer une égalité dans les conditions de victoire (ce qui prolongerait encore d’une manche le jeu). Hélas Annabelle joue juste après lui, elle se réfugie donc dans une citadelle tout en sacrifiant le reste de ses troupes. Alban ne reigne alors plus que sur un champ de ruine et ne peut plus prétendre à la victoire. Celle-ci revient logiquement à Annabelle qui remporte la partie par le sacré étant présente sur 4 sanctuaires, condition suffisante grâce à deux jetons exploits qui facilitent les conditions de victoire.

La carte en fin de partie. Annabelle (les verts) ont tenu bon.

Encore une très belle partie ! La victoire est passée de main en main, mais le plus dure à ce jeu ce n’est pas d’obtenir les conditions pour gagner, c’est de les tenir jusqu’au bout :)

7 commentaires

  • Kaon - 11 août 2021

    Fait vraiment que je l’ai ce jeu… :)

  • Chienjaune - 11 août 2021

    Merci pour ce beau CR mon bon Julien. Oui, la partie était vraiment plaisante, avec moult retournements (mais dans ce jeu, c’est quand même souvent le cas). Ce qui est intéressant, c’est qu’à un moment du jeu, tout le monde va finir par obtenir les conditions de victoire et là se pose le dilemme : lutter contre ce vil prétendant au trône, certes, mais cela ne va t-il pas favoriser quelque autre malveillant ? Et merci pour ces merveilleux cookies qui font notamment la renommée (justifiée) de tes soirées ! :good:

  • Lenneth - 12 août 2021

    La configuration de la capitale de cette partie restera dans les annales je crois : sanctuaires + citadelles + jeton Brenn + cartes épiques, on ne pouvait que se mettre sur la gueule pour y aller xD Ça a donné une partie très drôle avec une ambiance à la sympathie inversement proportionnelle au degré de violence sur le plateau :biere: Merci pour le CR (et les cookies !).

  • remy - 12 août 2021

    super CR ! ce jeu est magnifique mais c’est bête, j’ai pas accroché. Alors qu’il a plein de qualités, entre autre celle de favoriser la narration :-)

    Nem - 13 août 2021

    Ce jeu ne plait pas forcément à tout le monde oui. Peut-être à cause de son aspect parfois chaotique. On est finalement assez loin d’un Kemet par exemple.

    remy - 13 août 2021

    c’est clair ! voire d’un Cyclades même

  • Ytrezius - 15 août 2021

    Wahou! J’ai pas tout pigé mais ça a l’air top! Ce systeme de conditions de victoire qu’il faut tenir ça me rappelle Oath. Je pense que c’est tres différent pour le reste. Le matos a l’air magnifique!

Join the conversation