atlantes.jpg

3 Participant·e·s :

atlantes.jpg

Nous nous sommes réunis avec FloMim et Emilie pour une partie découverte d’Atlantes. Explication rapide des règles qui manquent de quelques précisions mais que nous déterminons par logique.

Le but du jeu est de finir avec le plus de points à la fin de la partie et ainsi devenir le roi des Atlantes. La fin peut être déclenchée de plusieurs manières : la plus courante semble être lorsqu’un joueur a rempli les 4 objectifs communs. On n’est pas obligé de les valider quand on remplit les conditions, on peut gérer stratégiquement le rythme de la partie. En revanche, les points qu’ils rapportent dépendent de l’ordre des validations : attention à ne pas trop trainer!!! Nous commençons avec 4 mantas (trop mimi) de base et une main identique de cartes que nous améliorerons tout au long de la partie. Le deckbuilding n’est pas la mécanique principale de ce jeu et nous n’achèteront que peu de cartes au final. Le jeu repose sur l’exploitation de lieux des profondeurs qu’il va falloir élever jusqu’au bout, puis il faudra une autre action pour les scorer.

Nous jouons dans la configuration découverte, c’est-à-dire avec les objectifs communs de base et sans drafter les cartes Roi qui ont des pouvoirs uniques. Emilie se lance dans l’acquisition et l’élévation rapide de ses lieux. Elle va ainsi remplir très vite 3 des 4 objectifs, le 4e n’étant pas pour tout de suite. Nous prenons un départ moins explosif avec Florian en essayant de rentabiliser nos avantages donnés par notre couleur. La partie se déroule tranquillement jusqu’à ce que Florian valide les 3 derniers objectifs qui lui manquaient ayant pris peur de la récente accélération d’Emilie. Je suis pris complètement au dépourvu et je me retrouve avec un plateau personnel plein qui ne vaut aucun point et un seul objectif commun validé. Florian l’emporte, suivi de près par Emilie et je finis très loin derrière.

Frappés par la vitesse de la partie, on a regardé les objectifs de la configuration normale un par un. Ils sont beaucoup plus exigeants que ceux de base et avec des conditions nécessitant parfois d’investir lourdement dedans : il va être très difficile d’en valider plusieurs à la fois (plus facile de surveiller ses adversaires aussi) et les parties vont être très différentes. Cela promet une belle rejouabilité et des parties tendues. Très bon jeu qui donne envie d’y revenir (et de l’acheter pour d’autres :ange: ) !

Nous avons pu enchainer sur une partie découverte de Viticulture Edition Essentielle pour Florian et Emilie. Il s’agit d’un jeu de pose d’ouvriers et il est très thématique. On gère un domaine viticole et on va devoir planter des vignes, vendanger, mettre en bouteille et honorer les commandes de clients, mais aussi faire visiter son domaine, construire des bâtiments comme agrandir notre cave,… Chaque manche, ici année, se compose des 4 saisons pendant lesquelles on a accès qu’à une partie des actions (on ne peut pas planter en hiver par exemple). De plus, le nombre de places pour réaliser une action est limité et il va falloir anticiper ce que veulent faire les autres. Il faut ensuite ajouter à tout cela l’utilisation de cartes visiteurs qui vont nous permettre de faire pas mal de choses. Il est indispensable de s’en servir. A la fin de l’année le raisin dans nos pressoirs et le vin dans nos caves vont se bonifier et leur qualité va s’améliorer : c’est à la fois très thématique et bien pensé, car il va falloir anticiper cela pour remplir nos commandes.

Florian plante des vignes et Emilie se lance dans la construction de bâtiments, tandis que je recrute des bras supplémentaires. On honore quelques commandes assez rapidement. Emilie ralentit par son manque d’ouvriers et fait travailler l’ouvrier intérimaire comme un esclave :lol: . Florian a investi dans une grande cave et il a de très bon vins qu’il va utiliser malheureusement pour honorer des commandes de qualité inférieure. Je me retrouve temporairement bloqué, car mes autres cartes de commande ne collent pas avec mon domaine : j’ai plutôt planté du blanc et je n’ai pas amélioré ma cave. Je décide de rester dans cette configuration et je pioche beaucoup de cartes commande. J’arrive à en valider 2 sur le même tour et je me retrouve à 20 points ce qui déclenche la fin de la partie. Je l’emporte suivi par Florian, puis par Emilie.

Viticulture me plaît toujours autant : la qualité du matériel, le thème et son efficacité générale sont top ! Hâte d’y rejouer !

Privé

  • Vous n'avez pas la permission de voir ce forum.