Déconfinement Spatial

Cowboy-Bebop-Space-Serenade.jpg
Joueurs :




Vainqueur(s) :


Cowboy-Bebop-Space-Serenade.jpg

Jeudi, en l’absence remarquée de notre Bon Guillaume (qui était malgré tout présent dans nos coeurs et dans les conversations :D), c’était soirée spéciale dans l’espace au Manoir !

Nous commençons par une nouveauté qui commence presque à dater un peu mais qui, confinement oblige, n’était pas encore beaucoup sortie : Cowboy Bebop Space Serenade.

Le jeu est un deck building assez classique mais le thème est vraiment très bien intégré. Cowboy Bebop, c’est sans doute l’un des animés (ne pas dire « manga » – les mangas sont des livres) les plus cultes qui soient, que ce soit par son histoire, son univers (oserais-je le dire) futuriste très fouillé ou sa BO qui regorge de titres incroyables. D’ailleurs mes camarades de jeu ne s’y trompent pas et me demande de mettre la BO en fond de notre partie, ce qui me donne l’occasion de me la péter grave avec mes disques collector dont certains sont même encore sous cello :D (on se refait pas).

Nous incarnons donc une bande de chasseurs de primes et partons à la chasse… aux primes sur les trois planètes suivantes : la Terre, Ganymède et Mars. Gabrielle joue le grand Jet, armoire à glace au tempérament mesuré, Annabelle sera Faye, « l’allumeuse » dont nous solliciterons souvent les services et je joue Spike, le maigrichon bagarreur.

Et je joue mon perso à fond : je récupère rapidement quelques cartes qui me permettent d’avoir du carburant (essentiel pour se déplacer et activer certains pouvoirs) et je me lance à l’assaut des criminels. Forcément, cela s’accompagne de quelques blessures. De son côté Gabrielle colle aussi au côté posé de son perso, elle préfère se préparer avant de se lancer et miser sur l’enquête tandis qu’Annabelle temporise, ne souhaitant pas nous offrir des cibles trop faciles.

Mais du coup, malgré un bon départ, je me fais violemment déboité par Gabrielle qui écrase tout et tout le monde sur son passage en fin de partie. Un vrai massacre :D De quoi lui offrir un passage dans Big Shot, l’émission préférée des chasseurs de primes de toute la galaxie !

Toutes ces chamailleries d’une violence inouïe nous donne l’envie de conclure sur une aventure moins conflictuelle. Notre choix se porte sur Wild Space, de nos bons Catch’Up Boys !

Gabrielle et moi avons l’avantage de connaitre le jeu, ayant participé au tournoi. Nous recrutons tous rapidement les premiers membres de nos équipages et découvrons une première planète. Les cartes proposées par la rivière ne nous passionnent pas et nous piochant la plupart du temps cachée ! Ah ! Pioche cruelle !

Nous verrons malgré tout quelques enchainements bien sentis, Gabrielle arrivant très vite à dépasser les 9 membres d’équipage pour s’ouvrir un max de possibilités. Cette fois c’est moi qui finit très fort. Mais ça ne suffira pas à revenir et j’échoue pour 2 misérables points :D Annabelle finit plus loin derrière, je préciserais la prochaine fois que les symboles des missions ne comptent pas pour elle-même (mon mauvais).

En ma qualité d’hôte accueillant, j’ai laissé mes invitées s’imposer. Je les ai par contre empêché de repartir sans quelques fraises du jardin ! Non mais !

Une bien belle soirée dans l’espace, à refaire avec plaisir (quoi que notre Bon Guillaume puisse en dire ;))

12 commentaires

  • Cowboy Georges - 30 mai 2020

    Encore merci à Annabelle et Gabrielle d’avoir fait le déplacement ;)

  • Chienjaune - 30 mai 2020

    Mon bon Bruno, merci pour ce compte-rendu. J’ajoute que je te pardonne volontiers tes errements spatiaux, car quelqu’un qui donne des fraises de son jardin ne peut être entièrement mauvais ! :D

  • Nem - 31 mai 2020

    C’est cool les fans ont l’air assez ravi par cow-boy bebop. Mais perso j’avoue que ne connaissant pas la série, ma partie de ce jeu ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

    Cowboy Georges - 31 mai 2020

    Effectivement, même moi j’avoue que le jeu est assez classique dans sa mécanique. Ça révolutionne rien. Mais perso ça me parle, contrairement à « festival 2 actions » :D Clairement, si on n’accroche pas à l’univers autant jouer à Clank par exemple je dirais. Sans être un grand fan, au moins il combine bien le deck build au plateau.

  • Gabri-Elle - 31 mai 2020

    Merci à toi Bruno, j’ai adoré tes fraises du jardin et cette soirée sur fond de jazz.
    Pareil, la mécanique du jeu ne révolutionne rien mais le matériel est beau et l’univers est très bien retranscrit par les cartes et les plateaux de personnages. J’ai vraiment eu l’impression de jouer un personnage de la série !

  • TomBass - 2 juin 2020

    Excellent Compte-rendu mon cher Bruno!
    Je ne connais pas l’univers de Comboy Be-Bop, je suis donc moins attiré par ce jeu. En revanche j’ai assez hâte d’essayer Wild Space (des excellents Catch’up Games!) les quelques articles que j’ai lu sur ce jeu me donnent envie d’essayer.
    A +

    Cowboy Georges - 3 juin 2020

    Ça reste assez léger mais il a été conçu comme un jeu d’initiation aux jeux de cartes à combo et il remplit parfaitement son rôle. Au début on rame un peu mais on arrive toujours à sortir la combo qui fait plaisir. C’est assez rapide et familial, très bien dans son gabarit ;)

  • Lenneth - 3 juin 2020

    Mon bon Bruno, tu n’as point à rougir de tes explications. C’est moi qui, après 2 mois de quasi sevrage, ai oublié les vérifications de base (= mon cerveau reptilieno-ludique ne m’a pas signalé : « Et, banane, si le symbole est pas pile au même endroit, y a des chances qu’il ne soit pas pris en compte pareil, fais gaffe. ») Merci pour la soirée et les fraises !
    @tombass Je ne connaissais moi-même pas l’anime autrement que de nom, mais ça ne m’a pas posé de problème pour adhérer au jeu. Le thème est plaisant et facile à appréhender pour peu qu’on aime les ambiances manga/anime/J-RPG (et SF, of course !). Bon, ça m’a donné envie de me mater l’anime à l’occaz par contre, c’est pas très bon pour ma future vie sociale pendant les vacances d’été :D

    Cowboy Georges - 3 juin 2020

    « Mon bon Bruno »… J’en connais un qui va être jaloux :D Si je pique son titre à notre Bon Guillaume, en plus d’abuser de jeux à thème SF, je ne suis pas sûr qu’il m’accepte encore chez lui !
    Et pour l’anime, fonce ! Je suis nul, je l’ai en DVD, j’aurais pu te les prêter.
    J’ai aussi les Samouraï Champloo de la même bande. En mode historique + hip hop mais c’est le même délire visuel et musical ;)

  • TomBass - 8 juin 2020

    Concernant le jeu Cowboy Bebop: si il est bon, y’a pas de problèmes j’adhérerais! J’imagine que connaitre déjà l’univers donne un plus au jeu; sinon le jeu peut certainement donner envie de découvrir la série, ce qui semble être ton cas.

  • Lenneth - 8 juin 2020

    @cowboygeorges t’inquiète, ce n’est rien qu’un peu de streaming ne saurait guérir :ange:
    @chienjaune Ne boude pas Guillaume, on a beau emprunter ton titre, pour les soirées oldies tu conserves le copyright ;-)

Join the conversation