Flictuat nec mergitur

index.jpg
Joueurs :



SmallJo

Chantal


Vainqueur(s) :



index.jpg

« Tu ne traverseras jamais l’océan si tu as peur de perdre de vue le rivage » Christophe Colomb

Hier nous fûmes royalement accueilli en la belle demeure du bon Boris et de sa compagne Chantal. Pour Annabelle-Lenneth et moi-même, qui fuyaient la fournaise lyonnaise, cette excursion en une plus fraiche contrée fût moult bénéfique, surtout que nous avons profité de la rafraichissante piscine (étrangement, Boris nous a proposé de nous baigner nus, ce que, par décence, nous avons refusé bien entendu). ;-)

J’ai aussi fait la connaissance du bon et sympathique Jonathan-SmallJo, aventurier de fraiche date. Il m’a expliqué avoir entendu de sombres rumeurs sur certains ADR et m’a demandé où était la vérité : il semblerait qu’un aventurier au pseudo animalier ne pouvait jamais perdre ? qu’un ADR nordiste se plaisait à humilier les pauvres joueurs aux points ? qu’un autre faisait de sombres soirées jeux dans la cave de son Manoir ? ou qu’un autre aventurier ne pouvait jamais à un jeu non-feldien sans être pris de convulsions ? Je l’ai rassuré en lui expliquant que de tels ADR existaient bel et bien, mais que loin d’être les monstres qu’on lui avait décrit, c’étaient en réalité de fort charmantes personnes ! ;-)

Enfin, on s’attaque au jeu : « Endeavour, Age of Sail ». Connaissant bien ce jeu (j’ai la première version, je me réjoui sournoisement en mon for intérieur, me disant que je vais bien scorer gniark gniark !). Hélas, les choses ne se sont pas passées comme prévu : tout le monde fait des actions intéressantes, sauf moi qui, erreur impardonnable, reste bien cantonné en Europe (sauf un petite excursion en Amérique du Nord), alors que mes adversaires se répandent comme la peste sur tous les continents, profitant aussi, de manière honteuse, de tous les bénéfices apportées par l’extension (jésuites, espagnols et un troisième dont j’ai oublié le nom). Résultats : belle victoire d’Annabelle, suivie par Chantal, puis Boris, moi et Jonathan fermant la marche. C’est là que j’ai du subir les quolibets de Boris style « mais je croyais que tu connaissais le jeu ? » ou encore « sorti de l’Antiquité, il n’y a plus personne ! ». Ô monde cruel ! ;-)

Ensuite pause goûter au cidre brioche (dont une excellente faite par le bon Boris himself), re piscine, et on se met à un second jeu : Shôgun. J’avais moult entendu parlé de ce jeu, avec sa fameuse tour, mais n’y avait jamais joué (erreur enfin réparée). Ce jeu est très intéressant, avec sa programmation d’actions (il faut bien faire payer les paysans pour avoir du riz ou des coffres, mais il ne font point épuiser les mêmes provinces au risque de révoltes), le fait que l’on ne voit que les 5 premières actions (sur 10), et surtout ce système très original de bataille (on met tous les petits cubes dans la tour, et on voit ce qu’il en sort, vraiment très sympa comme système !). Résultats, Boris, Chantal et moi on se tient dans un mouchoir de poche, suivis de près par Annabelle et Jonathan.

On se rend compte que cela nous a mené vers les 21h30, qu’il est temps de prendre l’apéro et de discuter de choses et d’autres pour se détendre u peu, après cette journée ludique (« Pensez-vous que les Aventures de la dialectique de Merleau-Ponty soit un bon livre de vacances ? », « Est-il conseillé de lire Le Tractatus logico-philosophicus de Wittgenstein sur la plage? » et autres discussions frivoles).

Encore une fois un grand merci à nos hôtes pour leur accueil digne des Dieux, c’était vraiment excessivement gentil de leur part (même moi, dont la bonté proverbiale est bien connue de tous, ait été agréablement surpris par cette si belle hospitalité !).

Voilà, tout est (à peu près) vrai dans ce CR, sauf tout ce que j’ai inventé par pure malice ! ;-)

Guillaume le Bon (chroniqueur officiel des ADR)

PS : le bon Jonathan étant venu à 13h au lieu de 14h, pourrait-on mettre un bandeau sur la page d’accueil pour ce problème de décalage entre l’heure indiquée sur la page d’accueil (la bonne) et celle quand on rentre sur la sortie (la fausse, avec une heure de moins) ?

7 commentaires

Join the conversation