Parrains, pirates, pilotes

le-parrain-l-empire-de-corleone.jpg
Joueurs :




Vainqueur(s) :




le-parrain-l-empire-de-corleone.jpg

Soirée jeux à trois avec Marsu et Cowboy Georges. Après une revisite du Parrain, dans une configuration que je craignais un peu mais qui a levé mes craintes, nous avons enchaîné avec Port Royal et un jeu minimaliste de course spatiale dont j’ai oublié le nom immédiatement.

Forcément, quand les gens connaissent les règles, c’est plus simple, et c’est plus dur. Contrairement à mes craintes, le jeu reste solide et tendu à 3. Marsu a tenté la variante pacifique en amassant de la thune et en enchaînant les contrats avec les maires corrompus. Bruno s’est subtilement fait oublier quand il s’agissait de se faire rançonner et ressortait du bois pour flinguer des mecs. Moi j’étais tellement un espoir du parti que je me suis fait dézinguer hyper vite et que j’ai eu du mal à sentir le rythme des coups. Une partie toute en subtilité et temporisation, très maîtrisée, remportée de quelques points par Bruno.

Enchaînement avec ce classique qui fonctionne très bien à trois joueurs. Un mélange de Stop ou encore et de collection de cartes, où nos choix bénéficient à l’adversaire, ce qui crée une interaction fine. Le genre de jeu où l’on est autorisé, souvent, à taper la table en criant « BORDEL ! » quand les cartes sortent mal. Ce dont nous ne sommes pas privés. Nous avons joué avec la version familiale – je remporte la partie – puis la version expert, que Marsu remporte d’un point après avoir construit un moteur impitoyable. Un vrai plaisir de ressortir ce jeu.

Conclusion de la soirée, ce moment où l’on hésite à s’en refaire un petit, avec un jeu qui nous vient des profondeurs d’Essen, où Bruno l’a déniché. C’est l’éditeur d’Eclipse qui produit ce petit jeu minimaliste de course spatiale. En gros, c’est Asteroyds en ligne droite, dépouillé à l’extrême de son matériel, sans trop de chaos, mais tout aussi agréable. Marsu nous a fait une top gun, tout en sang froid et en décontraction, sans forcer, et Kelly McGillis aurait été là, il l’aurait ramené sur sa moto.

10 commentaires

  • damien - 30 juillet 2020

    Donnons lui un peu de visibilité.

  • Kaon - 30 juillet 2020

    Merci Damien, c’est chouette ces « petits » CR :)

  • Cowboy Georges - 31 juillet 2020

    Je vous remercie d’avoir toléré sans encombre cette dernière partie ! C’est toujours pareil en fin de soirée : « on peut refaire un petit jeu, 10min » et ton hôte te sort un jeu qu’il n’a pas joué depuis longtemps et me maitrise plus, les 10min passent déjà largement le temps d’installer le jeu et se remettre (de travers) les règles en tête.

    Malgré tout ce petit AstroDrive reste bien marrant, je devrais le sortir plus souvent ! Peut-être préparer une petite aide de jeu pour que chacun puisse avoir sous les yeux les types de cases et les pouvoirs activables.

    Port Royal je suis content de vous avoir proposé de faire la première en mode « familial » avec seulement la 2e extension en stand-alone. Ça permis de bien se (re)mettre la mécanique en tête avant d’enchainer avec le jeu de base (déjà plus touffu) et sa 1e extension (avec les contrats). Quoique, François ne l’aurait peut-être pas emporté si on avait attaqué direct pour la complète :D C’est effectivement toujours un plaisir ;)

    Pour la Parrain, effectivement, la config pouvait sembler plus bancal à 3 sachant qu’on autant de quartiers mais que ça laisse apparaitre peu d’alliés et moins d’établissements sur le plateau. Mais à l’arrivée, le jeu m’a paradoxalement paru plus tendu. Peut-être autant parce qu’on avait déjà joué et qu’on se surveillait plus que grâce à la config. Mais de nombreux quartiers n’ont pas été « contrôlés » tant nous avons fait en sorte de garder une forme d’équilibre. Mais l’Hudson s’est très vite mis à sentir la charogne, et ce n’était pas à cause des abattoirs qui se trouvent plutôt du côté l’East River…

    En tout contrairement à la première partie, où malgré un bon départ j’avais tout fait de travers en fin de partie, ici je suis vraiment arrivé prévoir mes coups et à me décaler par rapport à mes adversaires pour qu’ils ne gênent pas trop. Le fait de devoir montrer l’argent qu’on blanchit change pas mal les choses (et m’a accessoirement permis de noyer le poisson au moment de se faire racketter :D)

    Sylle - 31 juillet 2020

    J’aime bien Port Royal, je ne connais pas les extensions par contre…
    (pour moi dans la version de base il y a déjà les expéditions qui ressemble à des contrats, c’est la même chose ?)

    Cowboy Georges - 31 juillet 2020

    Non c’est encore autre chose. Mais les expéditions sont absentes de la 2e extension si on joue sans le jeu de base. Ça fait pas mal de configs différentes possibles.

    Cowboy Georges - 31 juillet 2020

    Il y a une dizaine de contrats différents, on tire 4 qui sont dispo pour une partie donnée. Tous les joueurs peuvent remplir n’importe quel contrat (ils ne disparaissent pas quand ils sont validés) mais le premier gagner plus d’argent. Il peut s’agir de réunir 2 personnages donnés, de faire apparaitre une certain nombre de bateaux dans le port, d’avoir une certaine somme d’argent, etc. Les 2e et 3e contrats remplis rapportent 1PV chacun. On ne peut en remplir que 3 sur les 4 disponibles.

    Sylle - 31 juillet 2020

    ok merci pour tes réponses… d’après ce que je vois les extensions n’ont pas été traduites et commencent à être un peu introuvables…

    Cowboy Georges - 31 juillet 2020

    J’avoue avoir l’intégralité du jeu en anglais, ramené d’Essen. Et encore, je n’ai pas la dernière extension, la 3e, qui n’existe même pas en anglais, uniquement en allemand.

  • Chienjaune - 31 juillet 2020

    Merci mon bon Damien pour ce CR, même si, quand je vois Astro Drive, mes yeux saignent ! :D

    damien - 31 juillet 2020

    . Cette extension apporte un gros plus, je trouve.

Join the conversation