Un jeu tudesque

hansa-teutonica-vf.jpg
Joueurs :





Vainqueur(s) :


hansa-teutonica-vf.jpg

Hier soir nous étions 3 nobles Guillaume et un vil non-Guillaume à jouer à Hansa Teutonica. Cela faisait moult temps que je voulais jouer à ce jeu, et c’était l’occasion (Assyria attendra !).

Le Sieur Sylvain nous a expliqué les règles, à sa façon roublarde et malicieuse. Par exemple, moi, dans ma bonté, j’aurai sûrement accentué sur les villes importantes du plateau (celles qui permettent de débloquer des bonus intéressants sur son plateau individuel), alors qu’il nous a juste dit, en passant « oui là tu peux débloquer une action supplémentaire, mais ce n’est pas utile, regarde plutôt cette belle route qui ne mène nulle part, là il te faut t’implanter ! ». Triste époque où certains joueurs, sans vergogne, ont recours à de pareils stratagèmes trompeurs !

Pour revenir au jeu, je pensais qu’il était plus lourd. En réalité, il tourne bien, et est assez rapide. Sinon, c’est bien du jeu à l’allemande (d’où le titre de mon CR). On a un petit plateau individuel destiné à débloquer des actions plus puissantes (transférer des cubes dans sa réserve, avoir des actions en +, avoir des clés…), et un plateau général où l’on peut occuper des routes, s’installer dans des villes aux noms barbares…). Et la fin de partie arrive vite : soit si 10 villes ont été complètement occupées, soit si un joueur atteint 20 points de victoire. Ensuite, on score, on est content, on boit du cidre et on mange des madeleines !

Bon, il est dur de l’admettre, mais je le dois à la vérité, c’est bien le non-Guillaume, à savoir le bon Sylvain, qui a gagné les 2 parties. Rien d’exceptionnel à cela, vu qu’il avait fait des milliers de parties, alors qu’il faisait face à 3 innocents néophytes, enrhumés et affaiblis! ;-)

Voilà comment les choses se sont réellement passées !

Guillaume le Bon (en voie de sainteté)

22 commentaires

Join the conversation