pentek-13-1980-7-800x445-e1569878557629.jpg

Lundi dernier, nous nous sommes retrouvés chez nos camarades du Shrubbery afin d’inaugurer avec eux la 1e soirée privée des Aventuriers du Rhône !

Le programme avait été fixé à l’avance : ce sera Strip-Monopoly.

Bah oui, quitte à ouvrir sur leur temps libre, les lascars ne voulaient pas venir pour rien. Et on les comprend.

Le temps d’accueillir les nouvelles têtes et d’expliquer l’essentiel à tout le monde (en gros, le fonctionnement des tireuses à bière), nous nous lançons dans les jeux. Certains pisse-froid préfèrent installer à leurs tables des jeux plus consensuels : nous entendrons ainsi parler de l’Oracle de Delphes, d’Azul, de Fertility, de Compagnons et (beaucoup trop) de L’Aube des Tribus.

Suite aux premières parties, notre président, pourtant bien parti pour gagner, fera en sorte de perdre sur le fil afin de pouvoir se dévêtir. Sous ses faux airs de père de famille sérieux, nous avons là un véritable exhibitionniste !

Nous profitons de cette petite pause pour procéder à la désormais rituelle séance de pleurs collectifs, en la mémoire de notre cher trésorier, notre Max national, parti s’exiler dans des contrées lointaines.

A contrario, j’y repense, l’absence de notre secrétaire devient tellement courante que personne ne l’aura remarquée. Secrétaire, soit dit en passant, qui n’assure même plus son rôle et délègue à tour de bras. Triste époque que la nôtre, où les gens se font élire pour bénéficier des avantages mais n’assument plus leurs obligations par la suite. Les conseils municipaux ne sont pas les seuls touchés !

La plupart des joueurs repart ensuite à l’assaut des tables. On note toutefois, bien que Guillaume ne soit pas à leur table, que les joueurs de Delphes font manifestement volontairement trainer leur partie en longueur, afin de rester suffisamment habillés (oui, je sais, il y avait plus de « Guillaume » que quoi que ce soit d’autre lundi soir, mais tout le monde voit très bien de qui je veux parler ;))

Peu avant minuit, notre président ayant de nouveau perdu, il n’a plus rien à enlever. Nous décidons donc de mettre fin aux hostilités et de rentrer dormir (ou au moins essayer, perturbés que nous serons tous par la vue de son corps d’Apollon).

Malgré certaines dérives, le bilan de la soirée s’avère très positif : les tenanciers sont très accueillants (malgré des tendances capillaires discutables), le lieu aussi, les bières sont bonnes et la possibilité de se servir à volonté est un vrai plus.

Oui, c’est vrai, nous avons joué aussi. Mais ça, on le fait tout le temps. Vous me direz, boire de la bière aussi. Une soirée classique en somme.

Mais c’est toujours un plaisir, c’est pourquoi nous avons déjà prévu de recommencer prochainement !

Rendez-vous donc à OctoGônes le weekend prochain, pour une nouvelle séance de jeux jusqu’à plus soif ;)

Privé

  • Vous n'avez pas la permission de voir ce forum.